TRANSFORMATION DE LA FRICHE URBAINE DE LA MACÉRIENNE

Le site remarquable de « la Macérienne », situé rue Louis Tirman à Charleville-Mézières, inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, dans le périmètre du Site Patrimonial Remarquable, fait l’objet de travaux de mise en valeur pour, à terme, accueillir des projets structurants de l’agglomération sur le centre du quartier de Mézières. Ces travaux permettront de participer à la sauvegarde d’un des exemples majeurs du patrimoine industriel ardennais.

A l’appui d’un plan de gestion global pour le traitement des pollutions suivi d’un programme de réhabilitation du site, les bâtiments les plus intéressants sur le plan patrimonial seront conservés.

Le bâtiment dit « Halle Eiffel »  constitue le premier bâtiment réhabilité. Livré en juin 2019 à l’association FLAP organisatrice du Cabaret Vert, il abritera les matériels et les équipements du festival.

Dans la cadre des actions territoire à énergie positive, 120 panneaux photovoltaïques soit une puissance de 36 Kw recouvrent une partie du toit de la Halle Eiffel. Une étude visant à remettre en service une centrale hydroélectrique sur le site des anciennes turbines est en cours.

D’autres travaux figurent au programme de réhabilitation :

L’installation d’un tiers-lieu en partenariat avec l’association FLAP dans le bâtiment appelé « grand atelier de mécanique » qui présente sur 3 niveaux une surface de 3.000 m² avec une façade monumentale sur la rue Louis Tirman.

La création de l’équipement « tête de pont » du réseau de la Scène des Musiques Actuelles qui regroupera sur une seule unité, des salles de cours dédiées aux musiques actuelles et aux pratiques collectives du Conservatoire Musique et Danse, un espace club, des studios de répétition…

La cour intérieure sera réaménagée de manière à assurer un accès confortable aux bâtiments. L’utilisation du parc de stationnement sera mutualisée avec les usages envisagés sur le site.

*Les tiers-lieux, appelés aussi espaces de travail partagés et collaboratifs désignent des lieux de travail où la créativité peut naître entre différents acteurs, où la flexibilité répond aux difficultés économiques du champ entrepreneurial.
Ils permettent aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile et dans le même confort, dans des lieux aussi bien équipés et aménagés que l’entreprise.
Ils permettent aussi aux personnes de trouver une solution alternative au fonctionnement traditionnel, de croiser des mondes qui ne se seraient pas rencontrés par ailleurs, de favoriser des échanges grâce aux animations et événements mis en place.